QUI SOMMES NOUS ? AIDE 09 88 33 10 04
DICTIONNAIRE

Alphabet runique (ou futhark)


L'alphabet runique ou Futhark (terme formé à partir du nom des six premières lettres de cet alphabet) était le code de vie céleste des scandinaves pour atteindre la noblesse terrestre. Cet alphabet était également utilisé par les anciens peuples de langues germaniques (comme les Angles et Nordiques (Vieux norrois)). Les lettres sont appelées des runes.

Il était aussi utilisé en divination et en magie. Au contraire des lettres de l'alphabet latin, les runes ont des sens intrinsèques. Le fait est, cependant, que l'alphabet latin est le fruit d'une longue et lente évolution, héritage des Étrusques, dont l'alphabet était lui-même fruit de l'héritage des Phéniciens ; tout alphabet ayant lui-même pour origine les pictogrammes, qui avaient, eux, une signification symbolique. Il est assez improbable que les peuples germaniques aient pu inventer un alphabet à partir de rien quelques millénaires après la naissance des premiers alphabets. Une pièce de monnaie étrusque représentant les attributs d'Athéna retrouvée dans le Valais en Suisse retrace assez bien le chemin qu'avait dû parcourir l'alphabet vers le Nord avant que les peuples nordiques ne l'adaptent à leurs propres langues.

Les racines indo-européennes du mot "rune", run, signifient "mystère" ou "secret" et ceci est plus visible dans l'un des dérivés raunen signifiant "murmurer" ou "parler en secret".
Afin de mémoriser votre panier et de mesurer son audience, Histophile.com utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus.